BIRMANIE-MYANMAR
Longtemps préservé du tourisme pour de tristes raisons, le Myanmar, « le pays merveilleux », anciennement connu sous le nom de Birmanie, demeure aujourd’hui un pays « confidentiel ». .

Le pays en bref

Bibliographie - Birmanie, rêves sous surveillance de Manon Ott & Grégory Cohen, Editions Autrement, 2008 - Birmanie, le temps suspendu, de Michel Huteau et Stephen Mansfield, Editions Anako, 1996 - Images découpées en Birmanie d’Olivier Germain-Thomas, Editions Fata Morgana - Birmane, de Christophe Ono-dit-Biot, Editions Plon, 2007 (Prix Interallié 2007) - La vallée des rubis, de Joseph Kessel, Editions Gallimard, 1955. www.myanmar-tourism.com www.diplomatie.gouv.fr

Histoire

On sait peu de chose sur les premiers habitants de la Birmanie, mais cependant, des vestiges indiquent que la région aurait été habitée depuis 2500 av. JC.
Ier siècle av.JC : les Pyu peuplent le centre du pays et établissent des Cités-Etats
VIème siècle : Les Môn s’installent dans les plaines fertiles situées du Delta de l’Irrawaddy jusqu’à l’ouest de la côte Cambodgienne.
VIIIème siècle : les Birmans, venus de l’est de l’Himalaya chassent les Pyu et s’installent au centre du pays.
1044 : Fondation du premier Empire birman (royaume de Pagan) par Anawrahta.
1287 : Prise de Pagan par les Mongols.
1531 : Fondation du deuxième Empire birman (dynastie Taungû) par Tabinshwehti.
1581 : Mort de Bayinnaung qui marque le début du déclin du deuxième Empire birman.
1752-1760 : Règne d'Alaungpaya, fondateur du troisième Empire birman (dynastie Konbaung).
1824-1885 : Guerres anglo-birmane (3 en tout)
1886 : La Birmanie est officiellement rattachée à l'Inde britannique le 1er janvier 1886.
1937 : La Birmanie est séparée de l’Inde et devient une colonie britannique distincte.
1942-1945 : Occupation japonaise. Destruction du palais royal de Mandalay.
février 1947 : Accord de Panglong qui reconnaît le principe de l’autonomie des régions frontalières en matière d’administration centrale.
juillet 1947 : Assassinat du général Aung San, le père de l'indépendance.
4 janvier 1948 : Le pays devient indépendant et quitte le Commonwealth, le premier ministre, U Nu instaure une démocratie parlementaire (1948-1958 et 1960-1962).
1962 : Le général Ne Win fait un coup d'État militaire et règne durant plus de vingt-six ans, introduisant des réformes socialistes à marche forcée.
1974 : Création de la Constitution birmane, aujourd'hui suspendue
1988 : L'armée réprime violemment un mouvement de protestation contre la situation économique et politique : le 8 août 1988, les militaires ouvrirent le feu sur la foule qui protestait; ce jour est commémoré comme ‘’the 8.8.88 uprising’’.
1990 : Tenue d'élections libres, qui débouchent sur la victoire de la NLD (National League for Democracy) dirigée par Aung San Suu Kyi. Ces élections sont annulées par la dictature militaire.
1993 : Amorce de la rédaction d'une nouvelle Constitution birmane.
2005 : La capitale est transférée du jour au lendemain de Rangoon à Pyinmana, au centre du pays. La ville est renommée Naypyidaw (Ville royale ou Demeure des Rois).
2007 : Mouvement national de protestation dû à l’augmentation brutale du prix de l'essence, des transports et des produits de première nécessité. Série de manifestations d'abord des moines, puis de l'opposition et de nombreux habitants des grandes villes.
2008 : Le cyclone Nargis frappe la Birmanie début mai.

Nos voyages

Tous les programmes

Carte d'identité

Intitulé officiel : Union du Myanmar (depuis 1989)



Superficie : 6780500 km²



Population : 47 758 180 habitants (2008)



Capitale administrative : Naypyitaw (ancienne capitale jusqu’en 2006: Rangoon)       



Langues : birman, anglais, dialectes (karen, chin, shan, kachin…)



Religions : Bouddhisme theravada (89%), christianisme, islam, hindouisme



Institutions politiques : Dictature militaire



Président : Than Shwe



Décalage horaire : + 5h30 en hiver, et + 4h30 en été



Téléphone : 00+ 95 + le numéro du correspondant



Les téléphones mobiles des pays étrangers ne fonctionnent pas au Myanmar. Les douanes conservent votre GSM à votre arrivée et vous le rendent à votre départ.



Electricité : 230 Volts, 50 Hz, prises murales à 3 prises plates en triangle. Adaptateur nécessaire.



Ambassade : 60, rue de Courcelles 75008 Paris



Conseils aux voyageurs :



http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html