KENYA

Le pays en bref

Berceau de l’humanité australopithèque, on se rend généralement au Kenya pour la richesse de la faune : éléphants, léopards, buffles, rhinocéros, lions… le long de la rivière Mara vous verrez aussi des hippopotames, des gnous et des zèbres et à Nakuru ce sera les flamants roses, les pélicans, les girafes, les gazelles et les rhinocéros noirs qui coloreront les paysages. Bien que la faune soit la première motivation des touristes il ne faut pas oublier les nombreux autres attraits du pays ! Le long des côtes de l’océan indien vous trouverez notamment une barrière de corail et de ravissantes plages de sable blanc bordées de cocotiers. Le pays n’est pas encore touché par le tourisme balnéaire de masse, vous pourrez donc apprécier pleinement ce magnifique patrimoine. Dans les terres n’oubliez pas d’aller voir le Mont Kenya. Ce volcan éteint, très respectés par les locaux, est un entrainement parfait si vous comptez vous rendre au Kilimandjaro (Tanzanie) par la suite. Vous trouverez dans cette région des paysages dominés par les tons jaunes, bleus et verts de la savane, des lacs et des montagnes. Aucun voyage au Kenya ne sera cependant complet tant que vous ne vous serez pas imprégnez de la culture locale, alors installer vous avec les Kenyans autour d’un feu de camp et écoutez les légendes Massaïs avec attention, découvrez leur croyances… Ce qui fait la beauté de cette destination c’est ses paysages mais aussi la différence du mode de vie de ses habitants.

Histoire

Les premiers peuples à habiter la région seraient arrivés bien avant la naissance de Jésus Christ. Les colons eux, ne débarquèrent qu’en 1500. Les premiers à envahir la région furent les Portugais, mais ils furent supplantés par les Arabes au XVIIème siècle. Pendant ce temps les tribus Massaïs faiblissaient et ce fut ce moment là que les Britanniques choisirent pour se rendre en Afrique de l’Est.

Les premiers colons anglais débarquèrent au XXème siècle. Vingt ans plus tard le pays devint une colonie britannique et un mouvement nationaliste commença à prendre forme. Ces groupes indépendantistes passèrent à l’offensive en 1953. Les conflits ravagèrent le pays pendant plus de dix ans et en 1963 le Kenya obtint son indépendance dans le cadre du Commonwealth. Jomo Kenyatta chef du mouvement indépendantiste fut élu président. L’obtention de l’indépendance se fit dans une ambiance assez calme mais suite à la mort de Kenyatta en 1978, l’essor du pays fut radicalement freiné.

Daniel Arap Moi ayant été préalablement choisi pour lui succéder devint le prochain président. Bien que la population lui ait été favorable au début de son premier mandat, il devint rapidement impopulaire. Il resta néanmoins au pouvoir pendant 24 ans. Sous ses mandats et ceux de son successeur, Kibaki, le pays connu la famine, la sécheresse et de nombreux conflits interethniques.

Nos voyages

Tous les programmes

Carte d'identité

Intitulé officiel : République du Kenya



Superficie : 580 367 km², soit un tout petit peu plus vaste que la France



Point culminant : Le Mont Kenya à 5199m d’altitude ; le pays est également traversé par la vallée du Rift et une chaine volcanique. Ceci dit il offre aussi plus de 400km de plage.



Population : Environ 41 millions d’habitants



Capitale: Nairobi



Président de l’Etat : Uhuru Kenyatta





Langues : Les langues officielles sont le swahili et l’anglais



Décalage horaire : En hiver +2h ; + 3h en été



Monnaie : Le shilling kenyan (KSH) ; 1€ = 113.59 KSH (Juin, 2013)





Religions : On recense une majorité de protestants (60%), des catholiques, des animistes, des hindous et des musulmans.



Peuples et ethnies : Il n’y a aucune ethnie majoritaire au Kenya ; on recense plus de soixante-dix groupes ethniques différent.

Site développé par www.ds2jl-informatique.fr